25 septembre 2020
investir dans l'or

Pourquoi faut-il investir dans l’or ?

Les particuliers ou entreprises qui souhaitent investir et placer de l’argent dans un secteur s’assurent de la fiabilité du secteur, d’autant plus que l’investissement financier comporte d’énormes risques. Surtout, lorsqu’on ne dispose pas d’un capital illimité, il convient de concentrer son placement sur un projet susceptible d’apporter un retour sur investissement sûr à 90 %, l’idéal étant de conserver son patrimoine et d’atteindre une indépendance financière irréversible. Et l’or est une matière première très précieuse, avec une valeur éternelle et un marché plus ou moins stable depuis de nombreuses années. Raison pour laquelle, il représente le secteur privilégié lorsqu’on souhaite investir sans avoir peur de tout perdre.

Le placement dans l’or pour résister aux crises économiques

Plusieurs facteurs peuvent ruiner un investissement, mais les périodes de turbulences économiques sont particulièrement défavorables aux placements. La plupart des investisseurs redoutent donc fortement les périodes de crise économique. Ils ont tendance à faire preuve de prudence en se tournant vers des solutions capables de protéger leur patrimoine contre tout évènement inattendu. Et généralement, l’or représente l’option idéale. On pourrait comprendre pourquoi investir dans l’or est une action tant prisée en considérant plusieurs indications.

Le principe d’un bon investissement en général consiste à placer son argent à la bonne période. Pour être plus précis, lorsqu’on souhaite profiter d’un investissement rentable, on investit dans un secteur au moment où les prix sont bas, puis on attend que les enchères grimpent pour revendre. À l’instar de tous les secteurs, l’or n’échappe pas à cette réalité évidente. Mais la différence ici se situe sur le fait que la décote de cette matière n’intervient pas à la suite d’une chute boursière ou en raison d’un environnement fiscal défavorable. La hausse ou la baisse de la valeur de l’or dépend de l’offre de production, des coûts d’exploitation minière et de l’importance de sa demande sur le marché. Ces facteurs expliquent clairement les raisons pour lesquelles les fluctuations du prix de l’or prennent un sens contraire à celui des valeurs immobilières et boursières. En bref, historiquement, ce métal devient plus précieux et plus couteux sur le marché quand le monde subit des périodes économiques, politiques ou financières désobligeantes. En témoigne la crise intervenue en 2009 ayant entrainé une baisse des actions américaines de 55 % tandis que l’or s’emparait de 40 % de plus-value. Également, la crise économique qu’ont connue les subprimes en 2010 a occasionné une augmentation du prix de l’once de l’or à 1000 dollars pendant cette période, puis de 1900 dollars, soit environ 170 % pendant la crise financière des dettes souveraines en 2011. Plus récemment, la crise sanitaire liée au Covid-19 a favorisé un accroissement de la valeur de cette matière première, à raison de 1600 dollars par once d’or.

Mais en réalité, l’or n’a jamais été une véritable source de revenus. Contrairement à l’immobilier, aux actions ou aux obligations, il ne permet pas à l’investisseur de profiter des intérêts ou d’une rentabilité directe. Il fait essentiellement office de secours lorsqu’on a plus les moyens de couvrir ses besoins financiers. Par exemple, la plupart des Français mettent l’or qu’ils possèdent sur le marché lorsqu’une crise économique survient et que l’argent subit une dévaluation. Cette démarche permet de protéger leur capital grâce au bénéfice obtenu par la vente de l’or.

Si l’argent rapporte, c’est pour compenser sa perte de valeur avec le temps : l’inflation

le prix de l'or et ses variationsVous disposez d’un capital, et vous vous posez la question de savoir dans quel placement investir de manière sécurisée ? Nombreuses sont les personnes qui optent chaque jour pour l’investissement bancaire. Cette pratique consiste à épargner son argent dans une institution bancaire dans l’espérance qu’il génère des intérêts. Selon la somme que vous disposez, il existe de nombreux produits financiers pour réaliser un investissement bancaire. Mais compte tenu des risques énormes qui l’entourent, il convient de murir vos réflexions avant de placer votre patrimoine financier dans un compte épargne. L’inflation est un risque qui plane constamment sur le placement bancaire. Elle entraine une dévaluation de la monnaie à la suite de l’augmentation des prix des biens et des services dans le secteur économique d’un pays. Contrôlée par la banque centrale en suivant un indice de prix de la consommation, l’inflation entraine une perte certaine de la valeur de l’argent et des transformations importante sur le marché financier. Par exemple, une personne ayant placé 20 000 euros dans un compte à vue avec un taux d’intérêt de 2 % espère retrouver environ 24 000 euros sur une période de dix ans. En cas d’inflation, c’est l’inverse qui se produit. Il peut donc se retrouver à perdre une grosse somme d’argent.

Au vu de ces énormes risques relatifs au placement d’argent, il serait plus réfléchi de se tourner vers des solutions rassurantes. Dans cette optique, choisir l’alternative d’un investissement dans l’or vous garantirait un meilleur rendement. Cela reste une évidence, puisque le métal jaune survit généralement à toutes les difficultés économiques ou financières.

L’or est un moyen efficace pour conserver votre liberté

En dépit de la corrélation remarquable entre l’or et les autres matières premières en termes de potentialités, le métal jaune représente le roi des métaux. S’il est classé parmi les investissements rentables et actifs tangibles, c’est bien parce qu’il est un moyen sûr et très efficace de conserver sa liberté financière. C’est le moins qu’on puisse dire quand on se rend compte qu’il s’agit d’une pierre dont la valeur ne cesse de grimper au fil du temps. Fixé à 300 euros environ en 2005, le prix d’une once d’or a plus que triplé ces dernières années au point d’atteindre des records inimaginables. L’investisseur qui prend l’initiative de faire de l’or l’élément principal de son placement a donc toutes les chances de profiter des bénéfices considérables sur le long terme.

Mieux encore, très convoité sur le marché, l’or se raréfie au fil des années, accentuant encore plus de convoitise dans le rang des particuliers et des professionnels. La raréfaction constitue alors une garantie que le prix de vente serait obligatoirement plus élevé que le prix d’achat. Il faut le signaler, même si l’or ne rapporte pas de revenus réguliers, il permet de conserver sa liberté financière pendant les périodes difficiles où son prix de revente devient particulièrement intéressant. Il est même possible de se faire un maximum d’argent en investissant dans les lingots d’or. Bien qu’ils se vendent moins facilement que les pièces, les lingots peuvent permettre de se constituer un patrimoine financier après leur revente. Dans tous les cas, investir dans l’or représente une réelle garantie d’indépendance financière, voire de richesse absolue pour ceux qui vise un rendement long-termiste.

Cependant, bien que mettre son argent dans le métal jaune constitue un moyen efficace de conserver sa liberté financière, il faut prendre les bonnes décisions au moment de l’investissement. En règle générale, il est recommandé de toujours investir de manière intelligente. Même si vous disposez d’un grand capital, il serait plus judicieux de n’investir que 5 % de celui-ci et de penser à diversifier votre portefeuille. Les investisseurs expérimentés du domaine qui sont assurés d’une augmentation certaine des prix à l’avenir peuvent placer jusqu’à 10 % de leur patrimoine.

Pourquoi la finance déteste l’or ?

Nombreux sont les financiers qui, généralement hésitent entre investir dans l’or ou dans l’argent. Les investisseurs qui penchent souvent pour l’argent sont attirés par le désir de réaliser des intérêts visibles à court terme. En effet, lorsqu’on fait un placement d’argent, on espère avoir des bénéfices concrets. Une épargne ou un prêt financier génère des intérêts, un investissement immobilier entraine des revenus locatifs tout comme l’achat d’une obligation ou d’une action rapporte des dividendes. Mais avec l’or, votre investissement ne change pas. Sans revente, votre or garde la même valeur, les mêmes équivalences. De plus, les propriétés essentielles de l’argent lui permettent d’être utilisé sous forme de pièce de monnaie ou de billets imprimés en plusieurs exemplaires. Il se prête donc à une utilisation dans tous les domaines d’activités. Du coup, l’argent attire beaucoup plus de convoitise et le bon déroulement des activités quotidiennes en dépend fortement. En revanche, l’or est une réserve sur laquelle l’on ne peut compter pour profiter des revenus journaliers. Il constitue plutôt une assurance tout risque pour les moments difficiles. Sa rentabilité repose sur les plus-values qu’il pourrait avoir quand son prix connaitra une hausse.

Les banques centrales pratiques des QE qui dévaluent l’argent sur le long terme

Le QE est un sigle provenant de l’anglais Quantitative easing et qui signifie en français assouplissement quantitatif. C’est un outil qu’utilisent les banques centrales pour encourager les institutions bancaires à prêter de l’argent en rachetant leurs dettes et leurs actifs financiers. Cette pratique intervient généralement pendant les périodes d’inflation ou de crise économique. Elle permet à la banque centrale d’augmenter la masse monétaire et de maintenir l’inflation pendant très longtemps. Ainsi, en cas d’inflation, votre argent peut connaitre une dévaluation qui peut durer pendant 20 ans ou 70 ans si la banque centrale utilise le système de l’assouplissement quantitatif (QE).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *